OUVERTURE D’UN CHEMIN DES ABEILLES A EPERNAY

Le Chemin des Abeilles  c’est un peu le guide gastronomique des pollinisateurs. Une carte des lieux ou les abeilles, les bourdons et les papillons pourront se restaurerpour vivre, et du coup, remplir au mieux leur indispensable mission : assurer la reproduction des plantes par la pollinisation. Bien plus qu’un état des lieux, cette carte interactive veut surtout inciter les sparnaciens à planter ou protéger les fleurs  mellifères dont les abeilles auront besoin pour produire leur miel.

Sur les terrasses ou sur les  balcons, dans les cours ou dans les jardins, suivant la localisation de votre coin de terre vous saurez ce qu’il faut y cultiver pour faire le bonheur de vos hôtes.  Mais vous pourrez aussi choisir d’y installer une ruche, ou de créer un lieu d’hébergement pour les pollinisateurs. Chacun peut contribuer à son niveau. Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, le miel produit en milieu urbain est de trés bonne qualité. D’abord parce que les fleurs des villes sont beaucoup moins traitées que les fleurs des champs. Ensuite parce que l’offre de fleurs y est beaucoup plus diversifiée qu’ailleurs. La mairie d’Epernay a déja installé des ruches sur les toits de ses bâtiments, les magasins Carrefour en on fait autant, d’autres en ont posées dans leurs jardins particuliers Avenue de Champagne.

CULTIVER SA BIODIVERSITÉ

En se connectant au site du Chemin des Abeilles on devient donc un acteur de la valorisation de la biodversité et de sa préservation. La démarche incite à jardiner sans utiliser les pesticides dangereux pour les pollinisateurs.  Le premier Chemin des Abeilles a été imaginé à Oslo. Epernay est aujourd’hui la deuxième ville au monde à s’en être inspirée à l’initiative de Jonathan Rodriguez, l’adjoint au maire en charge du développement durable, . Le projet vient d’être lancé par la municipalité pour un coût 5 500 euros. Le site permet aussi  de publier des images ou d’échanger sur le plaisir bucolique ou philosophique de cultiver son jardin… ou son bac à fleurs. Pourquoi s’en priver ?

chemindesabeilles.epernay.fr   Le site est ouvert depuis le 22 Juin

 

Monique Derrien

Reporter puis grand reporter à Radio France de 1987 à 2016. Prix du Grand Reportage de Radio France. Chronique judiciaire régulière et assidue des petits et grands procés : Chanal, Heaulme, Fourniret. Attention soutenue sur les audiences et faits de société et sur la politique, un peu. Parce qu'ils disent presque tout du monde qui nous entoure. Intérêt marqué pour la culture, la gastronomie et le champagne. Celui qui se boit et celui qui a su si bien se vendre jusqu'ici.